Commercialisation et diffusion

Les métiers de la commercialisation et de la diffusion font le lien entre le produit de santé et les autorités ou les professionnels de santé (pharmacien, médecin, sage-femme, infirmier/e…).

Les produits de santé : des produits pas comme les autres

En France, il est interdit de faire de la publicité auprès du public pour les médicaments remboursables par la Sécurité Sociale, et/ou pour les médicaments inscrits sur une liste de substances vénéneuses. Le seul canal possible d’information sera auprès du corps médical, notamment les médecins, pharmaciens, chirurgiens-dentistes, sages-femmes. Les informations qui leurs sont destinées doivent être objectives pour leurs permettre de mieux réaliser leur art auprès des patients. Ces informations leurs sont délivrées par les chargés de l’information promotionnelle des produits de santé qui visitent régulièrement les professionnels de santé hospitaliers ou de ville ou lors de congrès professionnels.

Concernant les médicaments “grands publics” non remboursés ainsi que pour les dispositifs médicaux, la publicité fait toujours l’objet d’une autorisation préalable à la diffusion, délivrée par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM).

Chaque collaborateur, en fonction de son métier se doit donc de mettre en œuvre l’ensemble de ses activités dans le cadre des réglementations en vigueur, des obligations légales et dans le respect la stratégie de l’entreprise.

4 sous familles de métiers

Le Marketing :
Élaborer et mettre en œuvre la stratégie marketing de l’aire thérapeutique, la gamme de produits ou du produit et assurer son développement auprès des professionnels de santé.

L’Information promotionnelle de produits de santé/vente :
Délivrer une information médicale auprès des professionnels de santé pour promouvoir les produits et leur bon usage dans le respect de l’autorisation de mise sur le marché du produit.

L’information scientifique/médicale :
Apporter une information scientifique et médicale en réponse aux demandes des professionnels de santé; développer les partenariats scientifiques visant à optimiser la prise en charge.

L’Économie de la santé :
Préparer l’accès et le maintien du produit sur le marché, par une prise en compte optimale des attentes des autorités de santé et la valorisation du produit auprès de celles-ci, à partir d’une évaluation médico-économique régulièrement actualisée.


Pour exercer l’un de ces métiers : compétences et savoir-être clés :

  • Maîtriser le système médico-économique territorial;
  • Comprendre les différentes structures, leurs acteurs et leurs rôles, (Hôpitaux, cliniques, maisons de santé, cabinet libéral, Agence régionales de santé/ARS, association de patients…)
  • Faire de la veille scientifique et actualiser ses connaissances du système de santé, de l’environnement de soin et des différentes approches thérapeutiques.
  • Faire preuve d’aisance relationnelle et de capacité d’adaptation
  • Travailler en transversalité

Liste des métiers associés