Fiche diplôme

Ingénieur diplômé de l’ESITech de l’université de Rouen spécialité technologies du vivant en convention avec l’institut national des sciences appliquées de Rouen

La formation ingénieur en Technologies du Vivant a pour objectif de former des ingénieurs généralistes de haut niveau scientifique et technique, capables de faire face à des problèmes concrets et complexes, tournés vers l’innovation, disposant d’un réel savoir faire et d’un réel savoir créer pour apporter de l’innovation dans les domaines de la biotechnologie du vivant tant en production qu’en R&D pour le développement d’outils innovants pour la santé, les industries pharmaceutiques ou cosmétiques et les start-up.

Exemple(s) de métier(s)

Ecole(s) proposant ce diplôme :

Les deux premières années de la spécialité permettent d’acquérir le socle de compétences en favorisant les doubles expertises dans les domaines des sciences du vivant et des sciences de l’ingénieur, en particulier dans les domaines de la chimie-biochimie, de la physiologie et la génétique, avec une maîtrise des outils tant mathématiques qu’informatiques et une bonne connaissance des sciences industrielles. Selon l’option de dernière année choisie, l’étudiant développe des capacités avancées dans les domaines de :

  • les modes de fabrication innovants de bio-production
  • les outils innovants pour le diagnostic en santé, pharmacie et cosmétique.

Les compétences d’un diplômé en Technologies du Vivant se déclinent ainsi :

  • maîtrise des principales disciplines des sciences de la vie : biochimie, génie enzymatique, génétique, génie génétique, bio-informatique, microbiologie, immunologie.
  • connaissances des sciences « omiques » : génomique, transcriptomique, lipidomique, …
  • connaissances du génie des procédés industriels
  • conception et développement de produits innovants sur la base de technologies avancées,
  • compétences managériales, conduite et gestion de projet, à manager en intégrant les aspects marché, coût, qualité, éthique, culture de l’entreprise.
  • culture entrepreneuriale

Secteurs d’activité :

  • De nombreux secteurs industriels sont concernés : industries de la santé, industries cosmétiques, entreprises innovantes, etc. pour de la recherche et développement amont, mais aussi la production, les démarches qualité et amélioration continue, la conduite de projet…

Métiers visés :

  • Ingénieur de Recherche et Développement
  • Ingénieur Etude et Développement
  • Ingénieur Industrialisation
  • Ingénieur Production
  • Ingénieur en Biotechnologie
  • Ingénieur de Recherche biomédicale
  • Ingénieur Cosmétologue
  • Ingénieur Qualité